Mobirise

SEPTEMBRE 2017

La dormeuse

par Athanase VANTCHEV DE THRACY

À Pierre Furnius


« Non seulement chaque étoile, mais chaque élément émet des rayons qui se modifient en fonction des rapports variables entre les étoiles ou les autres éléments, et les objets soumis à influence »


Al-Kindi

Nous sommes de lumière, de l’énergie d’Amour,

Reflet d’un Dieu unique qui ne s’arrête jamais

De dire son savoir, de rendre plus parfait

Les êtres et les choses vibrant dans leurs contours.


Ainsi parlait, ô âme, les rayonnants écrits

Des sages intemporels scrutant la matière,

Oracles Caldaïques, Cantiques incendiaires

Glorifiant les astres, veilleurs de l’infini.


Mais tu ignores, ô femme, les noms céleste qu’Adam


L’Adolescent candide a insufflés aux choses

Et ton sommeil est doux et tendre comme une rose


Pliant sa tige fragile sous le murmure du temps.


Et chaste comme un poème, ton cœur évanoui

S’adonne aux mauves baisers d’un rêve indéfini


Athanase Vantchev de Thracy

Partager cette page

S'abonner à « Sans Frontières »


Saisissez votre adresse mail dans l'espace ci-dessous : c'est gratuit et sans engagement

Nous contacter