Mobirise

SEPTEMBRE 2017

Les deuxièmes et troisièmes Rencontres francophones de l’Institut franco-russe de Donetsk

par Elena SYDOROVA

L’Institut Franco-Russe de Donetsk réalise traditionnellement diverses manifestations interculturelles. Le format « Rencontres Francophones » propose de se réunir autour des personnalités intéressantes durant leur visite Donetsk.
Les Deuxièmes Rencontres francophones se sont tenues le 26 juin 2017. Les étudiants et anciens étudiants du Département Français des Sciences et Techniques de l’Université Nationale Technique de Donetsk, les professeurs des universités, les Français demeurant à Donetsk et les représentants des médias, se sont tous retrouvés dans une salle mise aimablement à disposition par l’équipe de Novorossia.Today.
La délégation française (Hubert FAYARD, Président du Centre des Indépendants des Bouches-du-Rhône (CNIP) et Conseiller municipal de Coudoux ; Christiane PUJOL, Conseillère départementale des Bouches-du-Rhône et cadre du mouvement « Debout la France » (DLF) ; Christian BORELLI, Conseiller national des Républicains (LR) et Conseiller municipal de Vitrolles et Marc PUJOL, assistant), qui venait de signer avec la ministre des affaires étrangères un protocole d’accord, a présenté ses projets et objectifs, visant notamment au renforcement des relations franco-donbassiennes. Les participants des Rencontres ont été les premiers à découvrir la création et l’ouverture prochaine du Centre de la Représentation de la République Populaire de Donetsk à Marseille et la nomination d’Hubert Fayard en qualité de Consul honoraire. Se trouvant toujours au centre des évènements internationaux de la République, nos francophones ont ainsi pu faire les premiers échanges avec les délégués et les questionner sur les futures activités de ce futur Centre.
Parmi les invités spéciaux des deuxièmes rencontres francophones, il y avait également Kris ROMAN, Président du cercle de réflexion géopolitique « Euro-Rus », et Emmanuel LEROY, Président de l'association humanitaire « Urgence Enfants du Donbass ». Ce dernier est intervenu sur le thème « L'Occident et le concept de guerre totale ». En évoquant l’histoire de l’hégémonie anglo-saxonne, Monsieur LEROY a axé notre attention sur le grand danger que porte la culture américaine. Celle-ci lui apparaît être une arme plus puissante que les balles et les obus. Une question frappante mais tellement actuelle et importante a été posée : quel est le besoin des soldats sur le front, si la société du spectacle et la société de consommation imposées par les Anglo-saxons sont dans les cœurs ?
Les discutions vives ont provoqué une envie de se rencontrer encore une fois. Ainsi, deux mois plus tard, le 1er septembre 2017, nous avons organisé Les Troisièmes Rencontres francophones avec Emmanuel LEROY pour parler du sujet « Donbass 2017 : Pourquoi la guerre ? » Cette fois c’était un dîner-débat, au sein d’un restaurant à Donetsk. L’ambiance moins officielle a permis d’analyser franchement des problèmes existant et de trouver des solutions éventuelles.
Les débats d’idées se sont échauffés entre deux intellectuels : Emmanuel LEROY et Erwan CASTEL. Rouslan STRAOUSSOV, Anna POPOVA, Svetlana KISSILEVA et Sébastien HAIRON ont également exprimé leurs opinions. Malgré les avis parfois divergents durant le débat, tout le monde a trouvé un point commun dans l’intention de garder nos racines et nos cultures. Les bonnes questions, celles qui font réfléchir, ont été ultérieurement posées aux étudiants par François MAULD D'AYMÉE, professeur de français du DFST. Ainsi grâce à ces discutions, à ces regards différents mais également aux critiques exprimées, nous avons pu aborder tous les nuances de l’objet d’études et faire des conclusions pertinentes. 
Comme fruit de ces échanges, nous pouvons mentionner une idée visant à générer des concepts et des propositions pratiques adaptés aux conditions contemporaines pour lutter contre la pseudo culture moderne et pour défendre le système de valeurs traditionnelles formées au sein des cultures russes et françaises.

E.S.

Partager cette page

S'abonner à « Sans Frontières »


Saisissez votre adresse mail dans l'espace ci-dessous : c'est gratuit et sans engagement

Nous contacter