https://mobirise.com/

JUILLET - AOÛT 2017

Les eaux bienfaisantes : la Mer Morte, la Mer Rouge et les Grottes de sel

par Daniela ASARO ROMANOFF

La Mer Morte est la plus grande dépression naturelle de la Terre. Elle fait partie de la Vallée du Rif, qui va de la Syrie à l’Afrique orientale; à l’ouest l’entourent les montagnes de Judée et à l’est les montagnes de Moab. La Mer morte est alimentée au Nord par le fleuve Jourdain, tandis qu’à l’est et à l’ouest affluent des cours d’eau et des sources pérennes.
La Mer Morte n’a pas de débouchés, donc de grandes quantités d’eau s’évaporent.
Depuis l’antiquité cette mer salée, qui se trouve à 418 mètres en dessous du niveau de la mer, est très connue. C’est le plus riche dépôt de minéraux et de phosphates, de ceux qui sont essentiels pour maintenir le processus salutaire du renouvellement des cellules et pour stimuler la circulation sanguine. La quantité de sel dans l’eau atteint la concentration de 340 grammes environ par litre, soit 10 fois la concentration que nous trouvons dans la Mer Méditerranée. L’air est sec, riche en oxygène et non pollué. Les températures sont relativement élevées même pendant l’hiver. Les rayons ultraviolets du soleil agissent comme un filtre naturel et favorisent un bronzage sans brûlures. Le soleil permet de soigner naturellement un grand nombre de maladies de la peau.
Sur le fond de la Mer Morte, il y a des courants d’eau chaude, des mouvements magnétiques et l’on y trouve une grande quantité de métaux rares. L’eau est riche en minéraux comme le potassium, le sodium, le calcium, le magnésium, le zinc, etc... On dénombre exactement 21 minéraux, dont 12 ne se trouvent dans aucune autre mer.
La forte concentration en sel et la présence abondante de minéraux font de cette eau un remède pour de nombreuses maladies. On peut guérir de toute sorte d’allergies et de l’asthme. Grace à l’évaporation constante, l’air est riche en minéraux qui produisent un effet myorelaxant. 
La Mer Rouge, qui se trouve entre l’Afrique et la Péninsule Arabique, communique avec la Mer Méditerranée par le Canal de Suez et avec l’Océan Indien par le détroit de Bab el-Mandeb. La bifurcation de la Mer Rouge se fait en correspondance de la péninsule du Sinaï; à l’est, il y a le Golfe d’Aqaba et à l’Ouest le Golfe de Suez. Huit pays différents bordent la Mer Rouge: l’Egypte, Israël, la Jordanie, l’Arabie Saoudite, le Yémen, Djibouti, l’Erythrée et le Soudan.
Socrate, dans ses écrits, recommandait d’aller en Égypte pour profiter des bienfaits de l’eau de la Mer Rouge. L’eau contient 35 % de sel en plus que les autres mers. Cette particularité est très utile dans le traitement des psoriasis.
Plus de sel signifie moins de gravité; ce facteur favorise la circulation du sang. Le sable contient des minéraux forts utiles pour soigner l’arthrite. Le terrain contient également du sable noir, précieux pour les arthrites chroniques, les rhumatismes, les inflammations de la peau.
Les Grottes de Sel sont vraiment spectaculaires. La découverte de leurs bienfaits pour notre santé, est plutôt récente. C’est en effet en 1843 qu’un médecin polonais, Félix Boczkowski commença à étudier les propriétés curatives de ces grottes. Il avait remarqué que les ouvriers des minières de sel jouissaient d’une meilleure santé que celle des mineurs employés dans d’autres sites miniers.
De nos jours, nous pouvons trouver des Grottes de Sel, utilisées à des fins thérapeutiques dans toute l’Europe et aussi en Amérique. 
Dans les structures modernes, qui s’inspirent des vieilles mines, on ne peut introduire du sel obtenu de manière chimique, mais on le récupère dans des salines et des lacs salés où l’eau s’est évaporée. Notons que le majeur fournisseur de sel pour les Grottes est la Mer Noire, la Mer Morte et aussi les Mines de Pologne.
Pour une Grotte de grandeur normale il faut environ 15 tonnes de sel, que l’on compresse et qui recouvre le sol et les murs sous forme de briques. Dans la construction des Grottes il faut tenir compte du microclimat de la vraie mine; il faut donc contrôler la présence d’iode, la température de l’air, le taux d’humidité, le mouvement des courants et l’absence d’agents pathogènes. 
Quarante minutes passées dans une Grotte de Sel devraient procurer les bienfaits de trois semaines passées au bord de la mer. L’air est saturé d’ions négatifs et de particules de calcium, magnésium, sodium, brome, etc. … .
Les ions de sel marin agissent sur la respiration et soulage énormément qui souffre d’asthme, de bronchites et de sinusites.
Dans certaines Grottes on pratique en même temps la musicothérapie et la couleur thérapie, pour renforcer l’effet thérapeutique dans les cas de patients atteints de stress chroniques et de dépressions.
Nombreuses sont les pathologies qui peuvent être soignées de façon tout à fait naturelle dans les Grottes de Sel.
Et donc, en provenance de la Mer Morte, la Mer Rouge et les Grottes de Sel… voilà de précieux centres médicaux modernes.

D.A.R.

Partager cette page

S'abonner à « Sans Frontières »


Saisissez votre adresse mail dans l'espace ci-dessous : c'est gratuit et sans engagement

Nous contacter