Mobirise Site Generator

AVRIL 2015

Fin de l’année à Cergy-Pontois

par Vladimir Philippovitch BORISSENKO

Le 18 décembre 2014 à 10h00 à l’Amphithéâtre A1 de l’Université de Cergy-Pontoise en France a commencé la soutenance publique de la thèse du doctorant Artem MELNYK sur le sujet « Perfectionnement des algorithmes de contrôle-commande des robots manipulateurs électriques en interaction physique avec leur environnement par une approche bio-inspirée ».

Le travail de M. MELNYK a été réalisé dans le cadre de la coopération entre l’Université de Cergy-Pontoise et l’Université Nationale Technique de Donetsk sous la co-direction scientifique de Professeur Vladimir BORISSENKO (chaire « Commande électrique et automatisation des systèmes industriels ») et de Professeur Patrick HÉNAFF (École des Mines de Nancy).

Le jury a été composé de rapporteurs M. Stéphane REGNIER, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, et M. Eric MONACELLI, Maître de Conférences à l’Université de Versailles Saint-Quentin, de co-directeurs de thèse M. Patrick HÉNAFF, Professeur à l’École des Mines de Nancy, et M. Vladimir BORISSENKO, Professeur à l’Université Nationale Technique de Donetsk, d’examinateurs M. Philippe GAUSSIER, Professeur à l’Université de Cergy-Pontoise, et Mme Yvonne DELEVOYE-TURRELL, Professeur à l’Université Lille Nord de France.

Avant de commencer la soutenance, a eu lieu la séance des membres du jury où le Président du jury a été élu. C’était Mme le Professeur Yvonne DELEVOYE-TURRELL, expert renommé dans le domaine des systèmes intelligents. Elle a ouvert la séance du jury, en présentant les membres du jury et le règlement du travail. La parole pour le rapport a été accordée à M. MELNYK. Le rapport durait 45 minutes.

Selon le règlement de soutenance, ce sont M. Stéphane REGNIER et M. Eric MONACELLI qui les premiers ont pris la parole pour conclure sur la thèse. Chacun des intervenants a analysé en détail la thèse, a noté ses avantages et ses inconvénients. Puis, chaque des intervenants a posé des questions nécessitant des précisions et explications. Généralement, ces questions ont été concerné la préparation et la réalisation des expériences, l’étalonnage des appareils, le traitement des résultats expérimentaux. M. MELNYK a donné les réponses exhaustives qui ont satisfait complétements les rapporteurs, aussi bien qu’une excellente connaissance de la langue française.

Puis ce sont les examinateurs qui ont attaqué activement par ses questions. Ici, il faut mettre en avant M. le Professeur Philippe GAUSSIER qui est le responsable de l’équipe neurocybernétique au laboratoire « Equipes Traitement de l'Information et Systèmes » et un expert dans le domaine des systèmes neuronaux. Le doctorant devait bien mobiliser ses connaissances pour répondre aux questions de M. GAUSSIER. 

Mme Yvonne DELEVOYE-TURRELL, comme le Président du jury et seconde examinateur, a eu le dernier mot et a donné la possibilité d’intervenir aux co-directeurs de la thèse.

M. HÉNAFF a noté que pendant la collaboration M. MELNYK a réussi à passer le chemin d’un chercheur débutant à un savant qui a décidé quelques problèmes intéressants de «handshaking».

M. BORISSENKO, Professeur de l’UNTD, a souligné les principaux aspects de personnalité de M. MELNYK sont l’accent sur le résultat final, le maximum de dévouement, la capacité d'auto-apprentissage et la haute sociabilité.

Le dernier aspect de personnalité - la sociabilité et l’art de se faire bien venir – a été bien démontré à la journée de soutenance. Beaucoup d’invités sont venus des autres villes avec qui Artem communiquait et travaillait aux laboratoires « Equipes Traitement de l'Information et Systèmes » (Université de Cergy-Pontoise), « Laboratoire d'ingénierie des systèmes de Versailles » (Université de Versailles Saint-Quentin), « Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications » (École des Mines de Nancy).

Le Président du jury Mme Yvonne DELEVOYE-TURRELL suivait attentivement le déroulement de la soutenance, et quand M. le Professeur BORISSENKO avait terminé son intervention, elle a pris ses fonctions d’examinateur et de Président du jury. Au début, elle, comme examinateur, était stricte mais juste. Le Président du jury a fait le bilan : la soutenance a réussi, il reste définir l’opinion particulière du jury. Pour cela le jury est entré dans la chambre des délibérations. Le débat était complétement confidentiel mais la conclusion a été annoncée pour tout le monde.

Les membres du jury avec le Président étaient revenus à l’Amphithéâtre, tous les présents se sont dressés au début et dans le silence Mme Yvonne DELEVOYE-TURRELL a solennellement annoncé que le jury a attribué le grade de Docteur en Génie informatique, automatique et traitement du signal de l’Université de Cergy-Pontoise à M. Artem MELNYK.

Tous les présents ont supporté cette décision par les applaudissements. L’œuvre de 5 ans de M. MELNYK à l’UNTD et à l’UCP (les 18 mois du travail en France ont été supporté financement par l’AUF, le programme « DNIPRO », le laboratoire ETIS et l’École des Mines de Nancy) a terminé avec le succès.

Nous attendons que nouvel docteur ambitieux ait de nouvelles réalisations scientifiques.

À ce temps nous avons les deux chercheurs qui continuent ses travaux scientifiques. Premièrement, il faut nommer Mlle Ganna PUGACH qui fait ses expériences sur l’utilisation de peaux artificielles dans les systèmes de la commande par les manipulateurs de robots. Elle a obtenu la bourse de l’AUF. Le deuxième – c’est M. Anton ZHDANOV qui doit terminer son travail scientifique au mois de mars. Ils travaillent dans la même équipe sous la direction de M. Alexandre PITTI. À l’Université de Nancy (École des Mines de Nancy) M. Roman KRESHCHAK termine sa thèse de Master.

Avec tels succès l’orientation « Électromécanique » du Département Français des Scientifiques et Techniques rencontre son 20ème anniversaire.


Professeur à la chaire « Commande électrique et automatisation des systèmes industriels », responsable de l’orientation « Électromécanique » du Département Français des Sciences et Techniques, responsable de la coopération entre l’UVSQ, l’UCP et l’UNTD,

BORISSENKO Vladimir Philippovitch

Partager cette page

S'abonner à « Sans Frontières »


Saisissez votre adresse mail dans l'espace ci-dessous : c'est gratuit et sans engagement

Nous contacter