drag and drop web design software download

JANVIER 2017

Salutations et courtoisie en Russie

par Tiffany BUTON

Salut cher voyageur, chère voyageuse. C'est Tiffany. J'espère que vous allez bien. Je suis très heureuse de vous retrouver dans ce nouvel article.
À l'heure où vous lirez ces lignes, les fêtes de fin d’année seront passées, d’ailleurs je vous présente mes meilleurs vœux. Pour les fêtes, je suis rentrée en France. Lorsque j’étais la tête dans mes valises, j’en ai profité pour faire le point sur toute cette année passée en Russie, à Moscou. J’ai analysé, j’ai comparé... Je me suis dit : Je pars pour 3 semaines. Qu'est-ce que je vais retrouver en France qui me manquait (à part ma famille et mes amis évidemment) et qu'est-ce qui va me manquer de la Russie pendant ces 3 semaines ?
Voulez-vous connaitre mes pensées ? Allez, c'est parti, cher voyageur. Je vous partage deux différences qui pour moi existent entre la France et la Russie et qui font que, forcément l'un de ses pays me manquera.

Différence numéro 1 : La façon de se dire bonjour

Je pense notamment à la bise française ! Il y a quelque temps j'ai vu une vidéo très fameuse sur internet. Un anglais se « moque » des Français et le rituel de la bise. Il trouve cela insensé et que c'est une perte de temps... Le tout est expliqué sur le ton de l'humour. Un vrai petit bijou, je vous conseille de regarder cette vidéo.
C'est LA chose qui me manque le plus quand je suis en Russie. Vraiment ! La bise pour moi, c'est important. J'aime ce contact. C'est comme célébrer la rencontre entre deux personnes, même si elles ne se connaissent pas. C'est une marque de confiance. Selon moi, bien sûr.
Alors, peut être que vous vous demandez mais pourquoi ça me manque ? En Russie, en général, les hommes au travail se serrent la main. Et les hommes et les femmes, toujours au travail, agitent leur main de loin et se disent salut ! Ou tout simplement : bonjour avec un signe de tête.
Donc, il y a peu voire pas du tout de contact entre l'homme et la femme au travail.
Vous savez quoi ? Je trouve ça dommage. Au début, je voulais m'exclamer : Mais elle est où ma bise ?! sur un ton chagrin.
Ensuite, quand par exemple vous allez voir un match de foot ou quand vous faites une activité dans le cadre du travail mais que vous mélangez les conjoints et les enfants, c'est un peu plus « cool » mais... toujours pas de bise ! Non, non !
Histoire vécue : Le premier mois en Russie, je suis allée à un match de hockey avec les collègues de mon mari et j'ai « forcé » un homme russe à me faire la bise. Je dis « forcé » car il n’avait pas un visage qui respirait la sérénité quand je me suis approchée. Mais sur le coup, je n’ai pas réfléchi. Je me souviens, je me suis élancée vers lui et donc il a bien été obligé. Ah ah ! Le pauvre.
Donc maintenant, vous le savez tout comme moi :
les Russes ne font pas la bise. Même les femmes russes entre elles !
Et là vous vous dites surement : « Mais jamais, jamais ? »
Quand des russes sont amis, ils se serrent dans les bras. Par exemple, avec ma prof de russe, que j'adore !!! Et bien quand on se voit, on se prend dans les bras. Mais... pas de bise ! N'empêche les câlins, c'est mieux non ?

Différence numéro 2 - La relation homme - femme

Et sur ce point, c'est la Russie qui va me manquer. En Russie, le modèle familial est encore très présent : l'homme travaille pour subvenir aux besoins de la famille et la femme s'occupe des enfants. C'est un modèle qui n'est pas forcément suivi mais il est présent.
Et comme tout modèle présent dans l'esprit des gens et bien, ça a des impacts sur la société.
L'homme russe est en général galant. Si, si ! Dans le métro, les hommes me tiennent presque toujours les portes, et s'effacent pour me laisser entrer.
Histoire vécue : Cette galanterie implique que moi en tant que française, je fais des bourdes. Parce que je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais je suis plutôt gentille. Et je n’aime pas bousculer les gens, je préfère m'effacer, tenir les portes, laisser passer, sourire... Et pour moi que ce soit un homme, une femme, ça m'est égal. Sauf que vous verriez la tête des hommes russes quand je leur tiens la porte !!! Ah ah ! À chaque fois, ils font une pirouette pour ME laisser passer. Ça m’amuse beaucoup.
Et donc ça, le modèle, la galanterie font que je trouve que la relation homme - femme en Russie est plus « saine ».
Par exemple, quand un homme et une femme russe vont au restaurant, c'est l'homme qui paie. POINT ! C'est comme ça. Et entre nous, c’est beaucoup plus clair. En France, c’est un peu flou… Ah ah ! 
Histoire vécue : J'ai d'ailleurs mis un de mes collègues russes une fois très mal à l'aise. Nous avions bu un café à Moscou et j'avais décidé de le lui offrir. Je voulais le remercier d'avoir pris du temps pour moi et de m'avoir aidé dans mon travail. C'est un Russe qui parle très très bien français, d'ailleurs il est professeur de français. Et il connait bien la culture française. N'empêche, il a fini par accepter mon café mais pas très à l'aise. 
La relation homme - femme est plus saine aussi dans le sens où, bien que les femmes russes s'habillent (hyper) sexy parfois (souvent), hé bien je n’ai jamais vu un homme s'approcher pour faire des « compliments » et demander un numéro de téléphone avec insistance. Il n'y a pas d'insultes, pas de rires « dégoutants », ni de coups de coudes entre garçons, ni de regards insistants. Et ça, ça va vraiment me manquer !
Voilà, cher voyageur, chère voyageuse, votre voyage entre la France et la Russie se termine ici. J'espère que ça vous a plu et que vous avez voyagé de chez vous.
Je vous remercie de m'avoir lue.
Je vous dis à bientôt et en attendant, cher voyageur, je vous encourage à rester curieux du monde qui vous entoure.

Tiffany

Partager cette page

S'abonner à « Sans Frontières »


Saisissez votre adresse mail dans l'espace ci-dessous : c'est gratuit et sans engagement

Nous contacter